L’instance internationale du football rémunère entre autres les clubs en fonction du nombre de joueurs sélectionnés.

La Coupe du monde, machine à émotions mais aussi machine à cash. Le plus grand spectacle sportif sur Terre génère des milliards d’euros via les droits TV, le sponsoring et la billeterie. Rien d’illogique donc à voir ses protagonistes grassement rémunérés en conséquence par la Fifa.

Fédérations, joueurs mais aussi clubs… On vous explique qui touche quoi cet été en Russie et surtout combien.
D’abord les fédérations

400 des 791 millions de dollars distribués durant le tournoi servent à rétribuer les 32 fédérations présentes. Soit 344 millions d’euros.

Et forcément, le montant de chaque enveloppe dépend de la performance de la sélection nationale. L’Allemagne, comme toutes les autres nations éjectées à l’issue des poules, reçoit donc 8 millions. Un tout petit million supplémentaire revient aux perdants des 8es de finale.

Le chèque grossit de manière plus conséquente à partir des quarts de finale (14 millions de dollars), mais surtout du dernier carré. La fédération terminant 4e prend 20 millions, le troisième 22, le finaliste 25… et enfin le vainqueur 35 millions de dollars (30 millions d’euros).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here