En Côte d’Ivoire près d’une dizaine de cas de viols sont inscrits aux assisses du tribunal de première instance de Man pour la session 2017-2018, apprend-on. 

C’est le constat fait lundi à l’ouverture de ladite session par procureur général près la Cour d’appel de Daloa, Kpokpo Gnézéré, comme rapporté par un média d’Etat.

Ce dernier a qualifié d’inadmissible qu’il y ait autant de cas de viol dans cette région de l’ouest du pays, quand on sait qu’il est un crime abominable » qui a beaucoup plus d’impact nuisible sur la victime.

Pour rappel, le viol est sévèrement puni par le Code pénal dans l’article 124 au chapitre relatif aux attentats aux mœurs.

Le violeur encourt souvent une peine allant de cinq à 20 ans de prison ferme.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here