Le Malawi a célébré le premier anniversaire des victimes de la bousculade meurtrière du stade de Lilongwe. Huit personnes avaient été tuées, dont 7 enfants lors de cet incident qui s’est produit avant un match de football en 2017.

Selon Africanews, des dizaines d’autres avaient été blessées suite à l’effondrement du stade. La ruée se serait produite alors que des milliers de personnes essayaient de trouver des sièges avant un match amical entre Nyasa Big Bullets et Silver Strikers.

Davidson Chifungo, représentant de l’Association évangélique du Malawi, a prié pour le repos des âmes des victimes.

“Nous nous souvenons de nos enfants. Nous nous souvenons de nos collègues, de nos frères et sœurs qui ont perdu la vie dans cet endroit même où se trouvait le père céleste. Nous nous souvenons d’eux aujourd’hui que le Seigneur a pitié d’eux. Que tu sois avec leur père céleste. Que leurs âmes reposent en paix éternellement.”

Le président du Malawi, Peter Mutharika, a présenté ses condoléances et promis que son gouvernement fera tout ce qu’il peut pour aider les familles endeuillées.

Selon les rapports, les portes du stade d’une capacité de 40 000 places auraient dû être ouvertes à 6 h 30, heure locale, pour permettre aux gens d’entrer librement – mais cette ouverture des portes a été retardé de trois heures.

Le match de football faisait partie des événements marquant le 53e anniversaire de l’indépendance du Malawi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here