Un grand jury fédéral des Etats-Unis a décidé d’inculper 12 agents du renseignement militaire russe, soupçonnés d’avoir piraté les réseaux d’ordinateurs utilisés par Hillary Clinton et le parti démocrate pendant la campagne présidentielle de 2016.

Lors d’une conférence de presse ce vendredi, le sous-procureur général Rod Rosenstein a indiqué que les hommes étaient accusés « d’interférence dans l’élection présidentielle 2016« .

Cette inculpation intervient trois jours avant la visite du président Donald Trump à Helsinki, où il doit rencontrer Vladimir Poutine.

avec euronews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here