L’Union Européenne va doter le G5 Sahel d’un nouveau quartier général dans la localité de Sévaré. L’Union européenne a décidé de financer la construction d’un nouveau quartier général pour la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, au Mali.

L’ancien QG a été détruit lors d’une attaque jihadiste qui a fait trois morts. Deux militaires et un civil avaient été tués par l’explosion d’une voiture piégée devant le quartier général de la force du G5 Sahel à Sévaré, dans le centre du Mali, le 29 juin.

Selon la Bbcafrique deux des assaillants dont le chauffeur étaient morts et quatre autres personnes ont été arrêtées. L’attentat suicide a été revendiqué par un groupe jihadiste, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda.

L’annonce de ce projet en faveur du G5 Sahel a été faite mercredi par la cheffe de la diplomatie européenne.

« Nous avons décidé de soutenir pleinement la reconstruction du quartier général de Sévaré, au Mali, confirmant notre engagement déterminé aux côtés des pays du G5, pour permettre aux institutions de contrôler pleinement leurs territoires et de lutter contre le terrorisme et les trafics d’êtres humains, d’armes et de drogue », a expliqué Federica Mogherini dans un communiqué.

« Garantir la sécurité, le développement de la région est également un investissement dans notre propre sécurité », a-t-elle ajouté.

La force conjointe a été lancée en 2017 par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. L’Union européenne lui a accordé un soutien financier de 100 millions d’euros.

Elle devrait compter 5.000 hommes, répartis en sept bataillons: deux pour le Mali et le Niger, et un pour le Tchad; le Burkina Faso et la Mauritanie, restant chacun sous son uniforme national.

Mais les 414 millions d’euros promis lors d’une conférence internationale des donateurs organisée à Bruxelles le 23 février tardent à se matérialiser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here