Les activités de la société chinoise HW-LEPO ont été suspendues par les autorités centrafricaines à travers une note rendue publique ce vendredi, apprend-on.
Cette décision intervient après une visite du ministre des mines, Léopold Mboli Fatrane,  le 21 juillet 2018 dans la localité de Yaloké située à 225 Km de Bangui.
Selon le site spécialisé financialAfrik, il y avait noté que « l’entreprise chinoise exploite de l’or et du diamant, alors qu’elle n’est que détentrice d’un permis de recherche de ces ressources ».
Selon la même source,  « la société ne respecte pas les textes d’exploitation minière et pour le passage d’un permis de recherche à celui d’exploitation, elle aurait dû requérir l’autorisation préalable de l’administration minière ».
Une annonce qui va surement réjouir les artisans miniers centrafricains qui dénoncent souvent le non respect des textes juridiques par les entreprises étrangeres.
Toutefois, la société HW-LEPO bénéficie d’une chance pour reprendre ses activités minières en RCA, à condition de satisfaire à toutes les formalités exigées par la législation minière du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here