En Egypte, la cour d’assises du Caire a condamné à mort samedi 28 juillet 75 Frères musulmans, dont plusieurs hauts responsables de la Confrérie. Le tribunal les a jugés coupables de meurtre et de tentative de meurtre de policiers ainsi que de vandalisme et rassemblement illégal.

Les condamnés avaient été arrêtés, avec 664 autres personnes, le 14 août 2013 lors de la sanglante dispersion du sit-in de la place de Rabaa. 650 personnes, dont 8 policiers, avaient été tuées selon une commission d’enquête officielle, plus de 900 selon les organisations internationales de défense des droits de l’homme.

Parmi les accusés qui ont échappé à la peine de mort, mais qui risquent de lourdes peines de prison, figure le photographe Mohamad Abouzeid, plus connu sous le nom de Shawkan. Shawkan avait reçu le prix 2018 pour la liberté de la presse décerné par l’Unesco.

Le jugement doit encore recevoir l’aval du Grand Mufti avant que le juge ne confirme ou réduise les peines. Les condamnés auront alors un dernier recours, la Cour de cassation. Si le jugement est annulé, le procès reprendra une dernière fois devant la Cour de cassation. Aucun Frère musulman n’a, jusqu’à présent, été exécuté.

avec rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here