Le technicien tunisien Faouzi Benzarti a été nommé sélectionneur de l’équipe de Tunisie en remplacement du démissionnaire Nabil Maâloul. Âgé de 68 ans, il a déjà entraîné l’équipe tunisienne et plusieurs formations locales dont l’Espérance de Tunis et le Club Africain.

Pour la deuxième fois d’affilée, la Tunisie a fait appel à un ancien sélectionneur pour diriger la maison. Après Nabil Maâloul démissionnaire, qui a qualifié les Aigles de Carthage pour le Mondial 2018, c’est au tour de Faouzi Benzarti de s’y coller.

Il est chargé de choisir lui-même ses adjoints et revient à un poste qu’il a déjà occupé. Benzarti aura la mission d’emmener la Tunisie à la prochaine CAN en 2019.

Depuis 1994, les Aigles ont toujours participé à la compétition continentale. L’objectif d’une qualification ne paraît pas très compliqué. Il s’agirait plutôt de dépasser les quarts de finale atteints lors des deux dernières éditions en Guinée équatoriale et au Gabon.

Le rêve: s’offrir une deuxième CAN après celle de 2004 remportée à domicile avec Roger Lemerre à sa tête. C’est d’ailleurs ce qu’espéraient la plupart des joueurs tunisiens à la suite de leur dernier match face au Panama en Russie (2-1). Anice Badri parlait d’un groupe « jeune et solidaire  qui a de l’avenir ».

Faouzi Benzarti s’est engagé pour deux ans. Il avait conduit le Onze national en phase finale de la CAN 2010 en Angola, sorti au premier tour.

Dès le 7 septembre prochain, il sera sur le banc avec une confrontation face au Swaziland pour la deuxième journée des qualifications  de la prochaine CAN.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here