Cinq kamikazes ont fait exploser leurs bombes dans la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria. Des responsables des services d’urgence au Nigeria indiquent que cinq kamikazes ont fait exploser leurs bombes dans la ville de Maiduguri, dans le nord-est du pays tuant et blessant plusieurs personnes.

Des habitants de Maiduguri indiquent que plusieurs explosions assez puissantes se sont fait entendre dans la ville pendant la nuit. Les autorités nigérianes affirment que trois kamikazes et deux hommes ont ciblé le quartier de Kaleri, où se trouvent de nombreux immeubles résidentiels et un marché.

Selon la Bbc, l’un des assaillants s’est fait exploser à l’entrée d’un immeuble résidentiel. Aucun groupe n’a déclaré avoir mené ces attaques, mais les insurgés de Boko Haram sont connus pour être actifs dans la région.

C’est le premier attentat suicide dans la ville depuis près de deux mois, une « trêve » dans la région qui a subi au fil des dernières années plusieurs attaques dévastatrices perpétrées par le groupe islamiste Boko Haram.

Boko Haram mène toujours des attaques sporadiques contre des cibles militaires et civiles en dépit des affirmations des autorités nigérianes selon lesquelles le groupe aurait été mis hors d’état de nuire.

Au cours des deux dernières semaines, l’armée nigériane a subi des attaques meurtrières de militants présumés de Boko Haram.

Ils auraient tué des dizaines de soldats et dérobé des armes à la suite d’une embuscade contre les forces de sécurité.

Les autorités affirment que de nombreux membres présumés de Boko Haram ont également été tués dans les combats.

L’armée nigériane a procédé à des réaménagements dans son Etat-major notamment en nommant un nouveau commandant pour la lutte contre Boko Haram après ces affrontements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here