Les Ivoiriens pourront désormais utiliser le même numéro de téléphone pour tous les opérateurs de téléphonie mobile.

La Côte d’Ivoire compte trois grands opérateurs de téléphonie mobile qui se disputent les faveurs de 32 millions d’abonnés.

Cette concurrence va sans doute s’accentuer à partir de lundi avec le passage du pays à la portabilité mobile.

Ce dispositif permet à un abonné de garder son numéro de téléphone portable tout en changeant d’opérateur.

En Côte d’Ivoire, le plan de numérotation a permis au régulateur d’attribuer à chaque compagnie de téléphonie mobile un bloc de numéro avec un préfixe.

Désormais, peu importe le préfixe ou le bloc de numéro, l’abonné pourra décider de quitter son opérateur pour un autre.

Il n’y aura donc plus de numéro figé de téléphone portable pour Orange, MTN ou MOOV mais un numéro d’abonné qui sous certaines conditions peut être utilisé chez tous les opérateurs.

L’Autorité de régulation des télécommunications /Tic de Côte d’Ivoire (ARTCI) indique que pour bénéficier du service de portabilité, l’abonné doit être identifié « conformément à la réglementation en vigueur ».

Il doit être actif, « c’est-à-dire avoir émis ou reçu au moins un appel voix ou Sms, ou s’être connecté au moins une fois au service Data durant les trois (03) derniers mois ».

La première activation du numéro doit remonter à plus de soixante (60) jours calendaires et le dernier portage doit remonter à plus de soixante (60) jours calendaires.

« Autrement dit, la durée minimale entre deux portages successifs est de soixante (60) jours calendaires » précise l’Agence.

La portabilité mobile en Côte d’Ivoire avait été annoncée pour le 31 juillet 2018 mais certaines contraintes techniques ont retardé son démarrage.

Le Sénégal, le Ghana, le Nigeria ou encore le Kenya sont des pays ou cette technologie est déjà appliquée.

avec bbc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here