Patrouille conjointe entre Barkhane et l'armée Burkinabaise à la frontière du Burkina Fasso. Du 26 mars au 8 avril 2017, L'opération conjointe transfontalière PANGA a pour zone d'effort la forêt de FOULSARE, à cheval sur la frontière Mali-Burkina Faso. Première opération dans ce secteur, elle a pour vocation de redonner confiance aux forces partenaires et aux populations dans une zone sous l'influence croissante du GAT ( groupe armée terroriste) ANSARUL ISLAM.

Le poste de gendarmerie de Gayéri, localité située à l’est du Burkina, a été attaqué par des individus armés non identifiés, rapportent les médias locaux. 

Lors de cette attaque, qui a duré plus de deux heures, le bâtiment abritant la gendarmerie a été criblé de balles, et des véhicules d’intervention incendiés.

Cette attaque, qui a duré de 23h à 2 h du matin, sous une fine pluie, a contraint les populations de Gayéri, situé à 75km de Fada N’Gourma.

Lors de cette attaque, les gendarmes en poste ont opposé une résistance , tenant à bonne distance les assaillants qui ont réussi malgré tout à incendié deux pickup stationné au sein de la gendarmerie.

Cette attaque survient après l’incendie la semaine dernière du campement de chasse et l’attaque de lagendarmerie Recherchergendarmerie de Lama, qui avait occasionné la mort de sept militaires qui s’y rendaient en renfort.

D’abord récurrent dans la région du sahel burkinabè, les attaques de type terroriste semblent se propager à d’autres régions dont l’est du Burkina, réputé être une zone de grand banditisme.

Cette derniere attaque est la cinquième qu’enregistre la région de l’Est en moins d’un mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here