Lumumba

La cour constitutionnelle congolaise vient à nouveau d’invalider deux candidatures à l’élection présidentielles du 23 Décembre , avons-nous appris.

Antoine Gizenga
Antoine Gizenga

L’ancien Premier ministre Antoine Gizenga (2006-2008), âgé de 94 ans , issu du parti lumumbiste unifié (Palu) a été disqualifié de la course à la présidentielle pour avoir fait signer les fiches constitutives de son dossier par son propre fils.

La cour a estimé que son fils Lugi Gizenga , n était pas habilité a signé ces fiches et des correspondances en lieu et place de son père, « ce qui n’est pas conforme à la loi électorale.

Jean-Paul Moka, a lui aussi été écarté de la course à cause du manque de preuve de paiement de 100.000 dollars de caution non remboursable.

La cour constitutionnelle très critiquée , avait déjà invalidé six candidatures dont celle de l’ancien vice Président Jean Pierre en raison de son procès à la CPI pour subordination de témoins .

Son parti, le MDC avait appelé la CPI à mettre fin à la « confusion » autour de ce procès , motif d’invalidation de sa candidature et envisagerait des actions de grande envergure.

Écartés de la course ,la cour a finalement relancé les dossiers de l’ ex-Premier ministre Samy Badibanga et la seule femme candidate, Marie-Josée Ifoku , aux dernières informations .

Au total 21 dossiers de candidatures à la présidentielle ont été retenus. La Ceni devra publier la liste définitive le 19 septembre conformément au calendrier électoral.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here