Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a dévoilé un cabinet de 20 membres après sa victoire aux élections du 30 juillet. C’est un cabinet plus restreint de 20 ministres alors que l’ancien en comptait 33.

Il n’y a pas de membres de l’opposition dans sa nouvelle équipe qui compte huit nouveaux visages. L’ancien banquier et vice-président de la Banque africaine de développement, Mthuli Ncube, dirigera le ministère des Finances.

Kirsty Coventry, ancienne championne du monde de natation, dirigera le ministère des Sports et des Arts.

M. Mnangagwa a également nommé le président du parti au pouvoir (Zanu-PF), Oppah Muchinguri-Kashiri, au poste de ministre de la Défense.

Sibusiso Moyo, ministre des Affaires étrangères, et Perence Shiri, ministre de l’Agriculture, sont d’autres personnalités de l’armée qui ont conservé leurs postes.

Les critiques disent qu’il y a encore trop de « vieux sang » dans ce cabinet parce que beaucoup d’anciens ministres restent.

D’autres ont déclaré que le président Emmerson Mnangagwa avait fait un délicat équilibre entre le pragmatisme et le changement radical.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here