Le président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina a présenté sa démission vendredi 7 septembre. La rumeur allait bon train depuis plusieurs jours à Antananarivo. Une décision sans surprise qui lui permet de se représenter pour un second mandat à l’élection présidentielle du 7 novembre prochain.

Le désormais ex-président de la République a annoncé sa démission vendredi soir au palais d’Etat d’Iavoloha dans une adresse à la nation retransmise à la radio et à la télévision nationale malgache. Il a ensuite répondu aux questions des journalistes : « J’ai déposé ma démission aujourd’hui conformément à ce que dit la Constitution parce que je pense que c’est le devoir premier d’un président de la République. J’ai toujours respecté scrupuleusement les termes de la Constitution », a-t-il déclaré.

 

Après l’hymne national et sa déclaration, l’ancien chef de l’Etat, candidat à la présidentielle s’est notamment dit « heureux de repartir en campagne ». Il sera opposé, entre autres, à ses trois prédécesseurs : Didier Ratisraka, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina. Ces derniers n’avaient pas pu se présenter lors de l’élection de 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here