Le projet de l’autoroute périphérique d’Abidjan, la grande voie de contournement de la capitale économique, connue sous le nom de Y4, va connaître un coup d’accélérateur avec un financement de 260,5 millions d’euros, soit environ 170 milliards FCFA, obtenu par l’État ivoirien auprès de la Banque mondiale, avons nous appris.

Elaboré dans le cadre du « Projet d’Intégration Port Ville du Grand Abidjan », il s’agit d’une importante voie visant à renforcer la mobilité dans la capitale économique en contournant le centre-ville pour ouvrir l’accès à la zone portuaire d’Abidjan.

D’un coût global de 331,8 millions d’euros, soit environ 217 milliards de FCFA (dont 9 milliards de FCFA de l’État ivoirien et 38 milliards de FCFA du secteur privé sous forme de Partenariat Public Privé (PPP), le projet va financer quatre chantiers sur une période de 7 ans.

Selon le site spécialisé FinancialAfrik, il s’agit de la réalisation de la section 2 de l’Y4, l’aménagement de la section 3 de cette autoroute, la construction de l’échangeur du carrefour Akwaba et la construction d’une plateforme logistique (comprenant des parcs de stationnement court et long séjour pour les camions poids lourds).

Le périphérique Y4 est une infrastructure de 2×2 voies devant permettre d’éviter le centre-ville d’Abidjan (en reliant les communes de Songon, Abobo-Anyama, Cocody et Port-Bouët) et faciliter ainsi l’accès à la zone portuaire d’Abidjan. La section 2 de l’Y4, longue de 15 km, va relier la commune d’Anyama à l’autoroute du Nord en traversant les localités d’Ebimpé, d’Akoupé-Zeudji et d’Attinguié. La section 3, elle, va connecter l’autoroute du Nord à la commune de Songon, une zone d’extension de la ville d’Abidjan.

Le projet vise à « appuyer l’amélioration de la gestion urbaine, l’efficacité logistique, l’accessibilité portuaire et la mobilité dans l’agglomération du Grand Abidjan » a expliqué Adama Koné, le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, ce 10 septembre lors de la signature de l’accord de financement avec la Banque mondiale.

Le Grand Abidjan est une vaste zone urbaine abritant 5,4 millions d’habitants de 19 municipalités (dont 13 dans le district d’Abidjan). C’est le principal pôle économique du pays avec 80% de l’emploi formel et 90% à l’emploi informel et dont l’activité gravite en grande partie autour les activités du Port Autonome d’Abidjan (PAA). A terme, le projet va améliorer la compétitivité du Port d’Abidjan dont les activités sont impactées l’encombrement fréquent de ses voies d’accès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here