Le fils du défunt guide libyen Mouammar Kadhafi disait détenir des preuves solides contre l’ancien chef de l’ Etat français Nicolas Sarkozy, rattrapé par l’affaire du financement libyen de sa campagne victorieuse de 2007.

Second fils de Mouammar Kadhafi et très proche de son défunt père, Seif Al islam était impliqué dans tous les dossiers diplomatiques durant son régime .

Dans une lettre révélée par la presse française, ce dernier assure que l’ancien président français a bien et bel touché de l’argent libyen pour sa campagne.

Selon Seif , la Libye aurait versé deux millions et demi d’euros à Nicolas Sarkozy avant l’élection présidentielle de 2007. L’argent, donné par Bachir Saleh, alors directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, aurait été récupéré par Claude Guéant.

« La valise n’ayant pu contenir les sommes facilement, Claude Guéant serait monté dessus, appuyant avec ses pieds pour la fermer. Claude Guéant serait ensuite reparti en France avec ce montant », a rapporté le fils de Mouammar Kadhafi.

Depuis Tunis où il s’est exilé et ce malgré un mandat d’arrêt lancé par la CPI à son encontre, Seif Al-Islam, a annoncé son intention de se présenter à l’élection présidentielle que tentent d’organiser les Nations unies .

Pour rappel, le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de financement par la Libye de sa campagne présidentielle de 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here