Tandis que le Ghana célèbre ce jeudi 13 septembre les funérailles de Kofi Annan à Accra, la capitale, diplomates et hommes politiques sont venus mercredi lui rendre un dernier hommage, informe Rfi.

Députés, ministres, ambassadeurs se sont succédé au Centre de conférence d’Accra mercredi pour un dernier au revoir à l’ancien secrétaire général des Nations Unies.

Graça Machel, veuve de Nelson Mandela, était présente pour célébrer la mémoire d’un grand homme : « On se souviendra de lui comme « le »secrétaire général des Nations Unies. Et je n’essaie pas d’être diplomate ! Kofi était autant Ghanéen que Sud-Africain, Mozambicain ou Zambien. Il nous manquera. Il nous manquera profondément. »

Mais Kofi Annan restera dans les mémoires des Ghanéens une fierté nationale, comme le confie Kwadwo Mpiani, directeur de cabinet de l’ancien président John Kufuor : « Il était secrétaire général de l’ONU. Mais a-t-il fait beaucoup pour le Ghana ? La réponse est oui ! Outre notre premier président Kwame Nkrumah, c’est le Ghanéen qui a porté le nom du Ghana sur la scène internationale. Et cela nous suffit en tant que nation. »

Ce jeudi matin, officiels des Nations Unies et chefs d’État présenteront leurs hommages avant les funérailles privées au cimetière militaire de la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here