Les femmes arborant les faux cils et les faux ongles ne sont plus les bienvenues au Parlement tanzanien. En début de semaine, le président de l’institution a notifié cette interdiction aux femmes parlementaires, ainsi que toutes les femmes qui visitent la bâtisse.

“En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par la Constitution de ce pays, j’interdis dès à présent à toutes les parlementaires de pénétrer dans le Parlement avec de faux cils et de faux ongles”, a déclaré Job Ndugai devant l’Assemblée nationale.

Raison évoquée pour justifier cette interdiction, la protection de la santé. En effet, l’annonce est venue après que Faustine Ndugulile, ministre adjointe de la Santé, du Développement local, de l‘Égalité des sexes, des Personnes âgées et des Enfants, a déclaré au parlement que les femmes utilisant de faux cils et de faux ongles encouraient de graves problèmes de santé.

Selon elle, plus de 700 femmes se rendent dans les hôpitaux du pays en raison de problèmes liés au faux cils, aux faux ongles et aux produits éclaircissants.

avec africanews

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here