Il y aura 18,1 millions de nouveaux cas de cancer et 9,6 millions de personnes mourront de cette maladie, cette année, dans le monde, selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

L’étude rappelle qu’il y avait 14,1 millions de cas et 8,2 millions de décès causés par le cancer en 2012. La hausse constatée entre 2012 et 2018 résulte en partie d’une population croissante et vieillissante, explique le CIRC, qui est basé à Lyon, en France.

Selon l’étude, un homme sur cinq et une femme sur six vont développer la maladie au cours de leur vie, dans les prochaines années. Et à mesure que les pays s’enrichissent, de plus en plus de personnes vont contracter des cancers engendrés par leur mode de vie plutôt qu’à cause de leur état de pauvreté.

Le Centre international de recherche sur le cancer fournit régulièrement des données sur l’ampleur du cancer dans le monde, dans 185 pays.

Ses chercheurs affirment que les méthodes de collecte des données sur le cancer se sont améliorées au fil des ans. Ils font état, en même temps, d’une hausse des taux de cancer et de décès, d’une année à l’autre.

Lutte antitabac

Selon le dernier rapport du CIRC, le cancer du poumon, le cancer du sein chez les femmes et le cancer de l’intestin représentent un tiers des cas et des décès dans le monde.

Les auteurs du rapport affirment que le cancer du poumon est maintenant la principale cause de décès causée par la maladie, chez les femmes, dans 28 pays.

Les pays les plus touchés sont les États-Unis, la Hongrie, le Danemark, la Chine et la Nouvelle-Zélande.

Le cancer du poumon est l'un des plus fréquents dans le monde, aux côtés du cancer du sein et du cancer de l'intestin.
Le cancer du poumon est l’un des plus fréquents dans le monde, aux côtés du cancer du sein et du cancer de l’intestin.

George Butterworth, de l’organisation humanitaire « Cancer Research », au Royaume-Uni, estime que « le tabac est la principale raison pour laquelle un plus grand nombre de femmes dans le monde sont atteintes du cancer du poumon… »

« Au Royaume-Uni, le tabagisme est devenu plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Il n’est donc pas surprenant que les taux de cancer du poumon augmentent maintenant. De même, les cigarettes sont de plus en plus utilisées par les femmes dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire », a constaté M. Butterworth.

Il déplore par ailleurs « le marketing agressif » mené par l’industrie du tabac en direction des femmes.

Le docteur Freddie Bray, du CIRC, souligne pour sa part « la nécessité de continuer à mettre en place des politiques ciblées et efficaces de lutte antitabac, dans tous les pays du monde ».

 »Une diversité extraordinaire »

L’étude du CIRC estime que près de la moitié des cas et la plupart des décès causés par le cancer dans le monde se produiront cette année en Asie. En partie à cause du grand nombre de personnes vivant sur ce continent qu’ailleurs dans le monde.

L’Asie sera plus touchée que les autres parties du monde parce que certains cancers ayant les taux de mortalité les plus élevés sont plus fréquents dans cette région, selon le CIRC.

C’est le cas, par exemple, des taux élevés de cancer du foie, en Chine.

Les auteurs de l’étude du CIRC affirment qu’il existe une « extraordinaire diversité » des types de cancer.

A cause de cette diversité, disent-ils, les pays doivent envisager faire des efforts dans la prévention et le traitement du cancer.

Avec BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here