De nombreuses communes d’Abidjan, des villes de l’intérieur du pays, des villages, etc. Une partie de la Côte d’Ivoire a été plongée dans le noir dans la nuit du 16 septembre 2018. L’incident est survenu exactement à 18h30mn, une heure dite de « pointe », en termes de consommation électrique. C’est peu après 19h que certains coups de fil d’amis et parents, dans divers quartiers et dans des villes de l’intérieur ont pu permettre d’établir que la situation était étendue pas généralisée.

Selon nos informations et en attendant un communiqué officiel de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), la situation a été causée par une perturbation du réseau de haute tension B (HTB). En effet, la HTB concerne les installations électriques dans lesquelles la tension excède 50 000 volts en courant alternatif ou excède 75 000 volts en courant continu.

Les équipes de la CEI à pied d’œuvre ont vite réagi. Dès les premières minutes, le courant a commencé à être rétabli dans plusieurs quartiers de la capitale économique Abidjan et la reprise est progressive dans les villes de l’intérieur. La dernière coupure de ce genre remonte à novembre 2017.

Avec ivoiresoir.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here