Le Portugais a connu bien d’autres déceptions que ce carton rouge reçu à Valence.

A 33 ans, Cristiano Ronaldo a déjà vécu une carrière bien remplie avec son lot de joie mais aussi de tristesse.

Pour une fois, concentrons-nous sur les moments noirs de la carrière du Ballon d’Or.


Les cartons rouges lors de derbys

2006, 2008 et 2013. Deux contre Manchester City et un face à l’Atletico Madrid.

Bien qu’il soit sans doute l’un des joueurs avec la meilleure discipline en dehors du terrain, Cristiano Ronaldo a déjà perdu son sang-froid sur le rectangle vert. Surtout lors des grandes occasions.


Le clin d’oeil

A l’époque, Cristiano Ronaldo évoluait toujours en Angleterre mais le Portugais était en mission pour mener son pays au sommet mondial en 2006. Peu importe ce qu’il devait faire pour y arriver.

Même s’il devait provoquer son coéquipier de club Wayne Rooney. Avant le match, Cristiano Ronaldo avait déjà mis sa tête contre celle de l’Anglais pour le faire monter en pression. Quand Rooney s’est emporté contre Ricardo Carvalho, Ronaldo a été le premier sur la scène à exhorter l’arbitre à mettre un carton rouge.

Et après ? Il y a eu ce clin d’oeil au banc portugais pour célébrer ce coup parfait.


Messi 1-0 Ronaldo

Finale de Ligue des Champions 2009 : la rencontre était aussi celle pour le titre officieux de meilleur joueur du monde. Cristiano Ronaldo face à Messi.

Ce jour-là, le Barca gagna 2-0 avec Messi buteur. Ronaldo perdit également le Ballon d’Or face à l’Argentin cette année-là.

Quelques mois plus tard, Cristiano Ronaldo signa au Real Madrid et il ne connut plus aucune défaite en finale de Ligue des Champions.


Scandale contre Cordoba

Aujourd’hui, CR7 a reçu 11 cartons rouges dans sa carrière mais celui contre Cordoba était sans doute lié à son moment le plus violent sur un terrain.

Frustré du match nul 1-1, le Portugais a donné un coup de pied à Edimar alors que le ballon était loin. Quand les coéquipiers d’Edimar sont arrivés, Cristiano Ronaldo a commencé à envoyer un coup de poing.

Encore pire, il est sorti du terrain avec une attitude hautaine montrant le badge de champion du monde des clubs à tout le monde. Petit.


Pleurs au pays natal

En 2004, l’Euro est organisé par son pays : le Portugal. A l’époque, Cristiano Ronaldo n’a que 19 ans. Auteur de deux buts et deux passes décisives, CR7 mena le Portugal en finale face à la Grèce.

Tout le monde rêvait d’un sacre à domicile. Mais le Portugal s’est fait piéger par la bande d’Angelos Charisteas, comme tous les autres. Une défaite dure à digérer pour tout le Portugal et en particulier pour sa jeune star.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here