La première plate-forme de partenariat pour l’environnement en Afrique a ouvert ses portes jeudi à Nairobi, la capitale du Kenya. Le sommet sur l’environnement est le fruit de l’initiative de l’agence de développement de l’Union africaine, le NEPAD, qui vise à promouvoir le programme de durabilité environnementale de l’Afrique et à renforcer les architectures continentales pour la gestion durable de l’environnement.

Des experts de l’environnement, des représentants de la société civile africaine, des partenaires et des médias ont assisté à cette séance d’ouverture de la conférence, à laquelle ont pris part des orateurs de renom comme Mme Joyce Msuya, spécialiste tanzanienne de l’environnement et Directrice exécutive adjointe du Programme des Nations Unies pour l’environnement au niveau du Sous-secrétaire général.

Après l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris en novembre 2016, le NEPAD est le fer de lance de l’initiative en tant qu’occasion unique pour l’Afrique d’aborder stratégiquement les objectifs du continent en matière d’environnement et de développement durable conformément à l’Agenda africain 2063.

La session d’ouverture de l’AEPP est revenue après la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), qui a attiré des experts environnementaux de 43 pays. La réunion s’est concentrée sur les questions clé en vue de la participation de l’Afrique à la COP24, qui est simplement la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en décembre prochain en Pologne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here