Le rappeur Kanye West répondra désormais au nom de « Ye » mais, sur le plan politique, son soutien à Donald Trump, rarissime parmi les personnalités afro-américaines, reste inébranlable.

« Je suis Ye », a annoncé sur Twitter « l’individu connu officiellement comme Kanye West ». « Ye » a longtemps été un surnom de West, tout comme « Yeezy ». « Ye » est de surcroît le titre de son dernier album.

West, ou plutôt « Ye », a annoncé ce changement de nom peu avant son apparition à l’émission télévisée Saturday Night Live, sur NBC, où il s’est produit déguisé en bouteille d’eau avec son compère rappeur Lil Pump, laissant les fans pantois sur les réseaux sociaux, soucieux du niveau de créativité de leur champion.

Kanye West a terminé son spectacle avec un morceau très opportunément intitulé « Ye », portant une casquette barrée du slogan de la campagne présidentielle de Donald Trump, « Make America Great Again » (Rendre sa grandeur à l’Amérique).

Soutien indéfectible

Le rappeur s’est livré à des considérations politiques après le spectacle diffusées sur Instagram. « Très souvent, parlant avec un Blanc, ils me disent : « Comment pouvez-vous aimer Trump ? Il est raciste ». Eh bien, si le racisme me posait problème, il y aurait longtemps que j’aurais quitté l’Amérique ».

Kanye West avait stupéfié ses fans en devenant l’une des très rares personnalités afro-américaines à soutenir Donald Trump. Le rappeur a également accusé le parti démocrate de vouloir rendre les gens dépendants des aides sociales et a réitéré son intérêt pour une candidature à la présidentielle en 2020.

Kanye West a promis récemment un nouvel album, Yahndi, prévu pour samedi. Mais l’opus se fait attendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here