« Fake news », répond Cristiano Ronaldo aux accusations de viol auxquelles il fait face. Dans une vidéo diffusée en direct sur Instagram, le joueur de la Juventus Turin a riposté en dénonçant ses détracteurs : « Ils veulent se faire de la publicité sur mon nom. C’est normal. Ils veulent devenir célèbres ».

La star mondiale du ballon rond est au cœur d’une nouvelle enquête. La plaignante, Kathryn Mayorga, affirme dans une plainte déposée dans l’Etat du Nevada que Ronaldo l’a sodomisée de force le 13 juin 2009 et a exercé des pressions pour lui faire signer un accord financier la contraignant au silence.  « La plainte de Mme Mayorga, les preuves physiques de son agression sexuelle (…) ne sont pas des ‘fake news’ », a ainsi rétorqué son avocat, Leslie Stovall, dans un communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here