Les autorités nigériennes ont expulsé une employée de Médecins sans frontières (MSF-Suisse) basée à Magaria, dans le sud du Niger pour manipulation d’informations, avons nous appris. 

Dans une récente vidéo diffusée sur les réseaux sociaux , Anne Pittet, pédiatre au sein de MSF aurait rapporté des informations selon lesquelles , il l y aurait 10 décès par jour, soit 298 à 300 décès par mois dus par la malnutrition et un pic de paludisme à Magaria, dans le sud du pays.

« C’est impressionnant, ils (les patients) arrivent par wagons, tous plus mal les uns que les autres (…) 298 décès en un seul mois, ça veut dire dix décès par jour en moyenne (…) moi je n’ai jamais vu autant de décès de ma vie » » a-t-elle déclaré .

Pour les autorités locales , ces chiffres alarmants non vérifiés sont totalement faux .
Le ministre nigérien de la Santé, Idi Illiassou a assuré que la pédiatre avait quitté la localité et devrait être expulsée du pays .

Pour rappel , MSF avait annoncé en Septembre , une moyenne de 10 décès d’enfants chaque jour » au cours des 30 derniers jours,, des chiffres démentis par les autorités nigériennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here