L’ancien archevêque sud-africain Desmond Tutu souffle ce dimanche sa 87e bougie. Un heureux événement que le militant de la lutte contre l’apartheid célèbre depuis un lit d’hôpital.

Desmond Tutu qui souffre d’un cancer de la prostate depuis de longues années, a été admis dans un hôpital du Cape le 27 septembre pour des tests, les derniers d’une longue série d’hospitalisation de l’archevêque.

Selon la presse sud africaine, ce dimanche, de nombreuses personnalités politiques en Afrique du Sud ont tenu à souhaiter leurs vœux les meilleurs à l’archevêque.

C’est le cas de David Makhura, un membre éminent du parti au pouvoir, le Congrès national africain ; de Patricia de Lille, maire de Cape Town et membre de l’Alliance démocratique (opposition), ou encore de Frederik de Klerk, le dernier président du régime de l’apartheid, qui a pris fin en 1994.

Compagnon de lutte de Nelson Mandela, Desmond Tutu s’est engagé dans la lutte contre l’Apartheid et plusieurs causes mondiales pour la liberté des droits humains. Lauréat d’un prix Nobel de la Paix, l’archevêque est aujourd’hui considéré comme la “conscience morale” de son pays.

Affaibli par la maladie, il a toutefois réduit ses apparitions en public.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here