Les camerounais votaient ce dimanche leur futur président pour les 7 prochaines années dans un scrutin à un tour. Les opérations de dépouillement ont démarré dès 18 heures (17hTU) à la fermeture des bureaux de vote. 

Durant les 15 prochains jours, aucun chiffre officiel ne sera donné car la loi électorale camerounaise interdit la publication des tendances.  L’on a observé une forte participation des électeurs.

Selon Koaci.com, le Conseil constitutionnel, a lui seul l’exclusivité de publier les résultats. Pour cela il dispose d’un délai de 15 jours. Les résultats devraient être publiés le 22 octobre.

Selon nos informations le président sortant serait en tête partout sauf à Douala où il a presque toujours perdu.  Déjà la bataille du contentieux électoral s’annonce houleuse avec les contestations.

Avant la fin du scrutin, Cabral Libii (Univers) le benjamin de l’élection a publié une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle il dénonce l’absence des noms de ses partisans sur les listes électorales.

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), dénonce pour sa part l’absence des bulletins de Maurice Kamto son candidat à cette élection.

Tensions

Sur l’ensemble du territoire, le vote s’est déroulé dans le calme. Selon des sources sécuritaires, 3 hommes armés ont été tués dans le Nord-ouest.

Ils tentaient d’attaquer un bureau de vote avant d’être déroutés par les forces de défense et de sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here