Edinson Cavani, déçu d’être sacrifié par Thomas Tuchel face à Lyon dimanche au Parc des Princes en première période (5-0), semble de plus isolé dans le vestiaire du PSG.

Un problème Edinson Cavani au PSG ? Cela faisait longtemps que le sujet n’avait pas été mis sur la table. Et pourtant, L’Équipe assure ce mardi qu’il existe bel et bien depuis que l’attaquant uruguayen a été prié par Thomas Tuchel de sortir après l’expulsion de Presnel Kimpembe à la demi-heure du jeu du choc contre Lyon (5-0).

« C’est peu dire qu’il n’a pas goûté son remplacement, même s’il n’a rien manifesté de visible. Il a tapé dans la main de Tuchel puis dans celle des personnes présentes sur le banc au moment de le rejoindre. L’ancien Napolitain ne s’attendait pourtant pas à sortir », peut-on lire dans le quotidien sportif.

Pour manifester son agacement, Cavani n’a ainsi pas répondu à l’appel de son entraîneur d’aller saluer les spectateurs du Parc des Princes. Même les absents Layvin Kurzawa, Adrien Rabiot, Yacine Adli et Sébastien Cibois ont quitté leur tribune pour descendre sur la pelouse et se mêler à cette célébration. Edinson Cavani, lui, n’était pas là. Un malaise qui viendrait montrer que « El Matador » est de « plus en plus isolé dans le vestiaire. »

« Cavani, souvent le dernier arrivé au Camp des Loges, conserve cette tendance à se marginaliser, soutient L’Équipe. Avec les départs, cet été, de Javier Pastore (AS Rome), Yuri Berchiche (Athletic Bilbao) et Giovani Lo Celso (Betis Séville), l’Uruguayen (31 ans) a perdu les quelques partenaires avec lesquels il se sentait le plus à l’aise. Déjà de nature solitaire, le voilà de plus en plus isolé, surtout face au clan des Brésiliens, très soudés et influents, dont s’est vraiment rapproché Mbappé. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here