L’un des principaux candidats à la présidentielle de dimanche au Cameroun, Maurice Kamto, a revendiqué lundi à Yaoundé la victoire face au président sortant Paul Biya, affirmant avoir “marqué le penalty”.

“J’ai reçu mission de tirer le penalty, je l’ai tiré et je l’ai marqué”, a déclaré M. Kamto lors d’une conférence de presse. “J’ai reçu du peuple un mandat clair que j’entends défendre jusqu’au bout”.

Ancien ministre délégué à la Justice et avocat, Maurice Kamto, 64 ans, est président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Il avait reçu vendredi le soutien d’un autre candidat de poids, Akere Muna, qui s‘était retiré de la course en sa faveur.

M. Muna était présent lundi à la conférence de presse de Maurice Kamto.

Maurice Kamto a dénoncé de “multiples cas de fraude orchestrée par le pouvoir”, auquel il a néanmoins tendu la main : “Mes bras leur restent ouverts pour qu’on œuvre ensemble à la renaissance nationale”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here