Le président du Gabon Ali Bongo Ondimba a été admis dans un hôpital de Ryad, a indiqué l’agence de presse officielle saoudienne, sans toutefois donner de précisions sur la durée ou les causes de l’hospitalisation.

M. Bongo, 59 ans, était censé participer mercredi à un panel du forum économique Future Investment Initiative (FII) à Ryad, mais il n’a pas été aperçu lors de la discussion. Les organisateurs n’ont donné aucune explication à son absence.

Mercredi soir, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a rendu visite à M. Bongo à l’hôpital King Faisal, a souligné jeudi l’agence SPA.

La présidence du Gabon a affirmé à l’AFP qu’il ne s’agissait de “rien de grave” et que M. Bongo était simplement fatigué.

Ali Bongo est au pouvoir au Gabon, pays d’Afrique équatoriale riche en pétrole, depuis 2009, après avoir succédé à son père, qui dirigeait le pays depuis 1967.

En 2016, il a été réélu avec seulement quelque milliers de votes de plus que son rival, lors d’un scrutin présidentiel controversé.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here