Selon les projections du Fonds monétaire international (FMI), l‘économie du Rwanda devrait connaître une croissance de 7,2 % cette année. Une nette amélioration par rapport à l’année dernière durant laquelle la croissance économique de ce pays d’Afrique de l’Est s’est établie à 6,1 %.

Dans un communiqué publié vendredi, le FMI a précisé que “la croissance a atteint en moyenne 8,6 pour-cent au premier semestre 2018 et que, malgré un léger ralentissement au deuxième trimestre, elle reste conforme aux projections de 7,2 pour-cent l’année”.

La croissance économique du Rwanda à moyen terme devrait ainsi rester égale ou supérieure aux moyennes historiques, notamment grâce au tourisme, aux nouvelles exploitations minières, à une agriculture plus résiliente, à des exportations nouvelles et plus diversifiées et à la construction d’un nouvel aéroport.

Ce qui, à en croire le Fonds monétaire international, permettra d’améliorer davantage les soldes extérieurs et les réserves de changes. Quant au secteur financier, il reste stable.

Plus de deux décennies après le génocide de 1994, le président rwandais Paul Kagame est constamment salué pour la reprise économique, mais les groupes de défense des droits humains affirment qu’il a muselé les médias indépendants et réprimé les opposants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here