Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a annoncé qu’il maintenait son mot d’ordre de grève pour une hausse du salaire , avons nous appris .

Les enseignants continuent à observer le mot d’ordre de grève jusqu ‘ à l’’obtention d’un salaire de base d’au moins 8 millions de francs Guinéens soit environ 500 mille francs CFA.

D’après le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs, cette réclamation est contenue dans un protocole d’accord signé avec le gouvernement le 13 mars dernier.

Pour sanctionner les grévistes , le gouvernement a décidé de geler les salaires des mois d’octobre et novembre.

Pour rappel , le syndicat SLECG exige une revalorisation des salaires de base à huit millions de francs guinéens (800 euros) et estime que le gouvernement n’a pas respecté ses engagements pris lors de la signature en mars qui avait mis fin au précédent conflit après plus d’un mois de grève.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here