Jeudi, on a appris quatre nouveaux reports puisqu’après les matches Paris-Montpellier et Toulouse-Lyon, ce sont les affiches Monaco-Nice, ASSE-OM, Angers-Bordeaux et Nîmes-Nantes qui ont été reportées. Ainsi, pour le moment, seuls quatre matches se joueront : Guingamp-Amiens, Rennes-Dijon, Strasbourg-Caen et Lille-Reims. Questionnée à ce sujet par L’Equipe, Nathalie Boy de la Tour, président de la LFP, explique pourquoi la journée entière n’est pas reportée.

« Il n’y a aucun problème d’équité. D’autant plus que nous ne sommes pas en fin de saison mais un peu avant la mi-Championnat et qu’entre le report demain et la date où les matches devraient être joués, le 16 janvier, il n’y aurait que trois journées de disputées, les 18e, 19e et 20e. De toute façon, reprogrammer un match ou plusieurs, c’est toujours compliqué, car il se rejouera obligatoirement en semaine. Il n’y a pas de week-end de disponible », a ainsi expliqué Nathalie Boy de la Tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here