Les militaires allaient relever une équipe qui contrôlait la voie Fada N’gourma-Pama. Quatre autres soldats blessés dans l’attentat ont été évacués à Fada N’gourma pour des soins.

Pour mémoire, le Burkina connait depuis début 2015, des attaques du genre.

Le Nord et le Sud du pays sont les régions les plus touchées par ces attaques attribuées à des groupes djihadistes.

La capitale Ouagadougou, a aussi été prise pour cible à trois reprises.

Près de soixante personnes en ont péri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here