Au moins trois personnes ont péri, selon l’opposition lors des manifestations contre la hausse du prix du carburants à Harare, capitale du Zimbabwe.

D’après le porte-parole du Mouvement pour un changement démocratique (MDC), Jacob Mafume, au moins trois personnes sont mortes et plusieurs blessés à Chitgungwiza , dans le sud de Harare et Kadoma (centre) lors d’une nouvelle manifestation contre l’augmentation du prix du carburant.

« Selon nos informations, deux personnes ont été tuées à Chitungwiza et une autre à Kadoma », a t-il déclaré précisant que « Beaucoup d’autres ont été blessées, certaines gravement ».

L’accès à internet aurait été brouillé, selon certains, mais l’autorité locale de régulation de l’internet a toutefois démenti tout blocage.

Lundi , des manifestations ont éclaté dans les deux principales villes du Zimbabwe, à Harare et Bulawayo (sud) pour protester contre la forte hausse des prix de l’essence décrétée par le gouvernement, sur fond de grave crise économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here