En RDC, ce lundi, c’est jour d’installation des nouveaux députés élus le 30 décembre dernier. Parmi les 500 députés, une majorité, plus de 330 est acquis au camp sortant de Joseph Kabila. La coalition qui a soutenu le président Félix Tshisekedi est minoritaire dans cette nouvelle Assemblée. Les nouveaux élus ont assisté à la première plénière dirigée par un bureau provisoire.

Sur les 485 députés nationaux attendus à l’ouverture de cette session, 430 députés étaient présents à l’hémicycle du Palais du peuple. Dans cette Assemblée nationale dominée numériquement par le Front commun pour le Congo, la plateforme de Joseph Kabila, c’est un proche de l’opposant Moïse Katumbi et de Martin Fayulu qui va diriger le bureau provisoire.

Ancien président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga, Antoine-Gabriel Kyungu Wa Kumwanza en tant que député le plus âgé, compose ces directoires, avec Jackson Uhuse Atingoto, 26 ans et Aminata Namasiya Bazego, les deux députés les plus jeunes.

Dans son discours inaugural, Antoine-Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a donné les trois priorités du bureau provisoire. A savoir la vérification et la validation de pouvoir, l’élaboration et l’adoption du règlement intérieur de la nouvelle Assemblée nationale, l’élection et l’installation de membres du bureau définitif de la chambre basse du Parlement congolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here