Au Zimbabwe la pénurie de devises associée à la dévaluation du dollar zimbabwéen (qui a presque perdu toute valeur), impacte négativement les compagnies aériennes installées dans le pays, nous renseigne le site spécialisé aeronews.com.

C’est ainsi que la compagnie Rwandair vient de prendre la décision de ne plus accepter le dollar zimbabwéen pour toute transaction dans le pays.

Tous les billets seront émis en dollars américains et seules les cartes de crédit émises à l’étranger seront acceptées.

De plus le rapatriement des fonds issus des recettes des ventes des billets par les compagnies étrangères est devenu très difficile au Zimbabwe. En date du 28 juin 2018, le pays détenait encore 76 millions de dollars de fonds bloqués issus des ventes des billets d’avion des compagnies étrangères.

Fatiguée par ces tracasseries, la compagnie aérienne zambienne Proflight Zambie, a annoncé la suspension de sa ligne entre Lusaka et Harare dès ce mardi.
De telles mesures sont à même de porter un coup dure au tourisme zimbabwéen qui demeure l’une des dernières sources de devise sûres du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here