Bissau

Une manifestation d’ élèves s’est transformée à Bissau en scène de pillage et la résidence d’un ministre en a fait les frais. Armés de gourdin , de jeunes manifestants exigeaient la reprise des cours , à la suite de la grève des enseignants .

Pour marquer leur colère , ils ont barré la route à l’aide de tronc d’arbres et de pneus brûlés sur la principale artère menant l’aéroport et incendié des véhicule .

D’après les médias , les sièges du Mouvement alliance pour la démocratie (Madem) et du Parti de la rénovation sociale (PRS), des formations qui soutiennent le président José Mario Vaz ont été pris à partie .

La résidence du ministre des Transports et de la Communication, Mamadu Serifo Jaquite, a été « mise à sac », selon le ministre.

Dans d’autres quartiers , les jeunes manifestants ont pillé des magasins avant d’ être dispersés par la police à coup de gaz lacrymogène.

Cette situation intervient à la suite de la reprise de la grève des enseignants qui réclament le paiement d’arriérés de salaires.

Vendredi ,le gouvernement a annoncé avoir débloqué les fonds nécessaires au paiement des salaires de décembre et janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here