Au Nigeria, au lendemain des élections présidentielle, législatives et sénatoriales, l’heure est au décompte des résultats. La commission électorale communique chaque jour sur le processus électoral. Ce diamnche soir, le président de cette instance a inauguré le démarrage officiel de la collecte des résultats.

C’était une cérémonie plutôt protocolaire pour simplement acter le démarrage de la collecte des résultats, devant le corps diplomatique et les partis politiques.

Jusqu’à présent, aucun résultat officiel n’est disponible. La Commission électorale espère recevoir dans la nuit des premiers résultats compilés et elle sera demain matin, à 11h, de nouveau devant les officiels pour communiquer ces premiers résultats.

Pour rappel, hier soir, la majorité des bureaux de vote a procédé au dépouillement. Les résultats ont ensuite été acheminés dans les locaux de l’INEC, situés dans chacun des 36 Etats. Ces documents sont ensuite centralisés à Abuja. C’est donc cette étape qui été officialisée à l’instant.

De leur côté, les politiques s’enlisent dans un flot de polémiques : le PDP accuse la commission électorale de retarder l’annonce des résultats pour permettre au président sortant de les truquer. Sur le même ton, l’APC estime que le candidat du PDP va diffuser des faux résultats dans le but d’attiser un climat de tension.

Dans un tel contexte, la commission électorale a appelé les médias à plus de vigilance et à poursuivre leur travail de vérification des informations pour éviter de divulguer des fake news.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here