La Commission électorale au Sénégal est montée au créneau ce lundi pour demander aux candidats à la présidentielle ainsi qu‘à leurs partisans de s’abstenir de déclarations prématurées sur les résultats des élections.

Ce rappel à l’ordre de l’organe électoral intervient après la sortie du camp du président sortant, Macky Sall qui a revendiqué la victoire de ce dernier, dès le premier tour. Cette déclaration a toutefois été rejetée par deux candidats de l’opposition qui ont affirmé qu’un second tour aura sans doute lieu.

La commission électorale sénégalaise a déclaré que les élections du 24 février s‘étaient bien déroulées dans tout le pays et à l‘étranger, ajoutant que le dépouillement des votes se poursuivait lundi et que les résultats sont collectés par des “structures autorisées”.

“C’est le Conseil constitutionnel qui procédera à la proclamation finale des résultats”, a déclaré la commission, une fois que tous les votes auront été comptés et correctement transmis.

La commission “appelle les candidats et leurs partisans, ainsi que les acteurs de la société civile et la population, à s’abstenir de toute déclaration prématurée sur les résultats”, a-t-elle déclaré dans un communiqué. “Il appelle les acteurs politiques habituels à adopter le même comportement exemplaire que celui observé par les citoyens, qui ont mis en avant leur esprit civique”, dimanche.

Premiers résultats officiels mardi
Seulement quelques heures après le scrutin de dimanche le Premier ministre sénégalais Mahammed Boun Abdallah Dionne, membre de la majorité présidentielle, a déclaré aux journalistes que les résultats compilés par son camp donnent Sall vainqueur avec 57 % des suffrages, et une victoire dans 13 des 14 régions du Sénégal. Une projection aussitôt contestée par les candidats de l’opposition Ousmane Sonko et Idrissa Seck.

“Nous n’accepterons pas ces résultats, nous appelons tous les Sénégalais à rester vigilants et à bien préparer le second tour”, a déclaré Seck, quand Ousmane Sonko, lui, demandait aux chefs religieux d’appeler à ses responsabilités le parti au pouvoir.

Les premiers résultats officiels sont attendus d’ici à mardi à 12H00 GMT en provenance des 47 commissions départementales qui compilent les procès-verbaux des bureaux de vote. Ces résultats seront proclamés à l‘échelle du pays par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV) vendredi au plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here