Au Sénégal, Macky Sall est réélu pour un mandat de 5 ans, au premier tour de l’élection présidentielle du 24 février. Mais à la veille du scrutin, beaucoup d’observateurs avaient prédit que le pays allait sombrer dans le chaos, si le président sortant passait dès le premier tour. 
Finalement, il n’en est rien. Même si l’opposition a contesté les résultats, elle n’est pas descendue dans les rues. Elle n’a pas non plus fait recours auprès du Conseil constitutionnel, qui a proclamé les résultats définitifs du scrutin ce mardi 05 mars. Le peuple sénégalais a encore une fois démontré sa maturité et son esprit républicain au monde entier qui avait les yeux rivés sur l’une des vitrines de la démocratie en Afrique.
D’ailleurs, dans sa première déclaration, après sa réélection, Macky Sall confie avoir le sentiment qu’il n’y a, à ses yeux, « ni vainqueur ni vaincu ». « Je ne vois qu’un seul camp : c’est celui du Sénégal. Je vois des Sénégalais qui ont librement exercé leur désir ardent de rester unis par le destin commun au sein d’une seule Nation. Je vois un seul peuple animé par un seul but et un seul destin. Je serai le président de tous les Sénégalais et Sénégalaises parce que c’est la charge qui m’incombe comme le prévoit la Constitution », a-t-il dit. 
Cet appel fort coïncide avec la libération ce mardi de 8 opposants. Finalement, tout est bien qui finit bien. 

Fallou Fall pour vonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here