L’ambassade de la RDC en Belgique a délivré le 8 mars le passeport biométrique congolais de Moïse Katumbi. Toutes les conditions « sécuritaires » ne seraient néanmoins pas encore réunies pour envisager le retour au pays de l’opposant, en exil forcé depuis 2016.

En exil forcé depuis 2016, l’opposant Moïse Katumbi a obtenu son passeport biométrique congolais le 8 mars, délivré par l’ambassade de la RDC en Belgique. « Nous saluons le fait que le président Moïse Katumbi ait obtenu ce jour son passeport congolais », a réagi sur Twitter sa plateforme Ensemble pour le changement.

Moïse Katumbi avait entamé en février dernier les formalités pour récupérer son passeport biométrique auprès de l’ambassade de la RDC en Belgique. L’aboutissement de ces démarches est « première étape vers un nécessaire retour à la normale après plus de deux ans de harcèlement judiciaire de l’État », a précisé la plateforme de l’opposant, qui a appelé « le pouvoir à rétablir pleinement l’État de droit, pour tout Congolais ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here