Dakar a été réveillée hier par un incendie d’une rare violence. En en plein centre-ville de Dakar, 70 boutiques du marché Petersen sont parties en fumée. Les autorités annoncent déjà des mesures.

Selon nos informations, le feu s’est propagé très rapidement sans faire de blessés. En Afrique de l’Ouest, la liste des marchés détruits par des incendies semble sans fin.

Les fumées toxiques, les murs carbonisés qui s’effondrent… Malgré les risques, malgré la présence des forces de l’ordre, certains commerçants tentaient vendredi de récupérer ce qui pouvait l’être.

Propriétaire avec son frère d’une boutique de bijoux, Mohadi Camara a en revanche tour perdu. « Je suis vraiment triste, très, très, très triste », soupire-t-il.

Parcelles occupées illégalement, non-respect des normes, notamment électriques. Difficile de connaître l’origine de cet incendie.

Pour le maire de Dakar Plateau, Alioune Ndoye , il est temps de réglementer les marchés.
« Cela ne peut pas continuer, ce n’est pas possible, c’est trop précaire. Et vous voyez, les conséquences sont dramatiques : on peut perdre tout son bien en une seconde, souligne-t-il. L’accompagnement qu’on propose, c’est de les recaser dans les normes. Ils sont d’accord. C’est la solution pérenne que je vois. Tout le reste c’est du rafistolage : on déguerpit les gens, ils reviennent. »

Les autorités du ministère de l’Intérieur se sont déplacées sur les lieux de l’incendie qui a ravagé le marché Petersen ce vendredi 15 mars 2019. Une occasion pour les autorités d’annoncer la réalisation de bouches d’incendie dans tous les marchés de Dakar cette année 2019.

« La grosse difficulté, il faut le dire, on ne cesse de le répéter, c’est l’absence des bouches d’incendie et le ministre de l’Intérieur va palier cela en mettant sur place un programme spécial de réalisation de bouches d’incendie », annonce une des autorités du ministère de l’Intérieur, venue sur les lieux de l’incident pour constater les dégâts.

« Je peux vous assurer qu’en 2019 le problème sera l’une des priorités du ministère de l’Intérieur », déclare Cheikhou Cissé . Avant de saluer le travail des secouristes à l’annonce de cet incendie qui s’est déclaré vers les coups de 6 heures du matin.

« Les sapeurs-pompiers ont réussi à éteindre le feu. Nous sommes là avec les services centraux du ministère de l’Intérieur pour voir l’évolution et je pense que ça se calme un peu. C’est vrai que les dégâts sont très importants, mais je pense que tous les moyens devant être engagés l’ont été et la police est là présente sur les lieux », soutient-il.

Cheikhou Cissé déplore cette recrudescence des incendies notée ces derniers temps sur tout le territoire national. « Nous sommes au regret de constater avec vous cette recrudescence des incendies au niveau des marchés ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here