En Afrique du sud, le ravitaillement en énergie électrique du pays se détériore au fil des semaines.
Ce samedi, l’on atteint trois jours consécutifs de délestage de courant électrique.

Eskom, l’entreprise publique qui fournit 90% du courant électrique; à partir des centrales à charbon, relève que les coupures ont déjà atteint le stade 4.
C’est une perte de 4000 mégawatts d‘énergie, du fait des problèmes de ravitaillement à partir du Mozambique voisin.

Au-delà des problèmes conjoncturels, Eskom l’entreprise publique qui fournit l’essentiel de l‘électricité dans le pays souffre des graves problèmes de gestion.
Outre le non renouvellement des infrastructures des centrales à charbon vieillissantes, il y a surtout la mauvaise gestion financière.

L’entreprise ploie sur le poids d’une dette abyssale estimée à 27 milliards d’euros.

Dans l’immédiat, le gouvernement , par le ministre des Finances, Tito Mboweni; lors de la présentation du budget national en février dernier, avait annoncé le renflouement de l’entreprise à hauteur de 4,9 milliards de dollars. Il avait aussi fait part de la décision de scinder le mastodonte en trois entités: – la production – le transport – et la distribution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here