Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa en visite dans une zone inondée à la suite d’un cyclone. En effet, le chef de l’Etat zimbabwéen s’est rendu mardi à Chimanimani après que les vents cycloniques et les inondations ont balayé le sud-est de l’Afrique Australe, touchant plus de 2,6 millions de personnes.

Au cours de cette visite, Mnangwagwa a affirmé que son gouvernement était en train d‘évaluer les dégâts pour fournir une assistance adéquate, ajoutant que les pays voisins, l’Afrique du Sud, le Botswana, Naimibie et l’Angola ont offert leur aide.

Vidéo intégrée

President of Zimbabwe

@edmnangagwa

We are all grieving the tragic loss of life from Cyclone Idai. Our togetherness as a nation continues to provide strength to those suffering. I am particularly proud of our incredible special forces who are showing great bravery to help those who have been affected.

890 personnes parlent à ce sujet

L’Union européenne a annoncé mardi une première aide d’urgence de 3,5 millions d’euros soit 3,97 millions de dollars en faveur du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe pour un soutien logistique aux personnes touchées, des abris d’urgence, l’hygiène, l’assainissement et les soins médicaux.

La Grande-Bretagne quant à elle s’est engagée à verser jusqu‘à 6 millions de livres soit 7,96 millions de dollars d’aide.

Le cyclone Idai est considéré comme l’une des pires catastrophes météorologiques enregistrées dans l’hémisphère sud estime un responsable de l’ONU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here