Le pape François, chef de l’Eglise catholique, et le roi du Maroc Mohammed VI, président du Comité Al-Qods (Jérusalem, en arabe), s’unissent pour rappeler le caractère spécifique de Jérusalem.

La Ville sainte est le lieu des trois religions monothéistes : juive, chrétienne et musulmane. Ce caractère spécifique doit être conservé, il faut respecter l’autre et garantir la liberté d’accès aux fidèles des trois religions, dit en substance le communiqué.

Un message adressé à demi-mot aux Israéliens et aux Américains. Jérusalem est au coeur de tensions régulières, les Israéliens occupant la partie orientale de la ville, interdisant régulièrement aux Palestiniens de se rendre dans leurs lieux de culte.

Israël considère la ville comme sa capitale une et indivisible, alors que les Palestiniens souhaiteraient faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat.

Les Israéliens ont reçu un soutien de taille avec la décision de Donald Trump fin 2017 de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne, décision qui a provoqué un tollé à travers le monde. La plupart des pays estiment que le statut de Jérusalem doit être décidé lors de négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Maroc: le pape et Mohammed VI signent une déclaration commune sur Jérusale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here