George Weah, le chef d’Etat du Liberia, a pris congé de ses bureaux présidentiels. Un retrait forcé imposé par la présence de deux serpents venimeux dans les bâtiments qui abritent ses bureaux, a indiqué l’attaché de presse adjoint de la présidence, Smith Toby.

Dans un entretien avec l’agence Associated Press, M. Toby a précisé que le président Weah a été prié de rester à l‘écart de ses bureaux, en attendant la fumigation complète des bâtiments. Il devrait les regagner dès le lundi.

Les deux serpents noirs ont été aperçus mardi sortant d’un trou dans un mur derrière le bureau de la sécurité situé au rez-de-chaussée du ministère des Affaires étrangères, qui abrite également les bureaux du président George Weah.

Le Liberia abrite des serpents venimeux et la vétusté de certains bâtiments publics est une porte ouverte à l’infiltration de ces reptiles.

Avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here