Les produits de première nécessité ont été exonérés de TVA et des droits de douane, selon un arrêté interministériel qui intervient une semaine après le lancement de l’opération “juste prix” au Tchad.

La farine, l’huile et les pâtes sont désormais exonérées de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et des droits de douane au Tchad, d’après un arrêté consulté par l’AFP.
Le pays ne dispose d’aucun organe de fixation de prix, ce qui a souvent fait la part belle des commerçants véreux, qui n’hésitent pas à spéculer sur les prix, surtout en période de festivités comme le ramadan.

Le riz et la farine étaient soumis à 5% de droits de douane, l’huile et les pâtes alimentaires l‘étaient à 30%.
Cette décision du gouvernement tchadien va pouvoir alléger le coût du panier de la ménagère, dans l’un des pays les plus pauvres du monde, et augmenter par conséquent le pouvoir d’achat des populations.

L’arrêté interministériel fait suite à l’opération “juste prix”, lancé par la chambre de commerce d’industrie, d’agriculture, des mines et d’artisanat du Tchad, dont l’objectif était de lutter contre des inflations injustifiées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here