Les réseaux sociaux de nouveau le théâtre d’un drame. Cette fois, celui impliquant une adolescente malaisienne qui a décidé de se donner la mort après un sondage réalisé sur Instagram où elle demandait à ses followers si elle devait vivre ou mourir.

Elle avait posé une équation douteuse à ses abonnés sur le réseau social ce lundi : « “Très important, aidez-moi à choisir entre D/L”, les lettres “D” se référant apparemment à la mort (death en anglais) et “L” à la vie (life). Si les participants au sondage ont peut-être cru à une blague, la jeune fille de 16 ans habitant la ville de Kuching, en Malaisie, a pris les résultats à la lettre.

69 % des participants ayant voté pour la mort, contre 31 % pour la vie. Aussitôt le sondage bouclé, les autorités ont annoncé le suicide de l’adolescente. Un lien a dès lors été établi entre le sondage et le suicide de multiples réactions en Malaisie.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Syed Saddiq, s’est dit inquiet pour la santé mentale des jeunes en Malaisie. “C’est un problème national qui doit être traité sérieusement”, a-t-il déclaré. Ching Yee Wong, la responsable de la communications d’Instagram pour l’Asie Pacifique a transmis ses condoléances à la famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here