Au Sénégal, la région naturelle de la Casamance (sud) continue de faire face à l’insécurité. Après la vague d’agressions et de vol à main armée, cette fois ce sont des démineurs déployés dans la région qui ont été enlevés, a appris VONEWS.NET.

Seize démineurs, qui travaillaient pour l’Ong «Hit Humanité et Inclusion», ont été enlevés mercredi dernier, à Bafata , un village situé dans la région de Sédhiou .

Selon le journal L’Observateur, qui donne la nouvelle, signale qu’ils ont été kidnappés par des éléments supposés appartenir au Mfdc . Ces derniers les ont dépouillés de leurs biens et matériels de travail avant de les libérer.

Pour rappel, la branche armée du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance ( Mfdc ), en l’occurrence Atika, avait annoncé, au mois de mars dernier, aux autorités et opérateurs que le déminage avait atteint la «ligne rouge» à ne pas franchir au motif de compromettre la sécurité dans les zones abritant ses cantonnements. Sinon, les démineurs s’exposeraient.

Il faut donc croire que les rebelles ne bluffaient pas. Mercredi ils ont mis la main sur seize démineurs, qui travaillaient pour l’Ong « Hit Humanité et Inclusion » déployés dans la région il y’a quelques jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here